L’ACTUALITÉ EN UN CLIN D’ŒIL


Nouveautés, rencontre, préparation, entretien...
Découvrez les actualités qui rythment l'année et venez
partager avec nous votre passion de la moto !

Le Yoshimura SERT Motul a tout donné à Estoril

18/07/2021

Le Yoshimura SERT Motul a montré de belles valeurs lors de la deuxième manche du Championnat du Monde d'Endurance au Portugal pour conserver ses espoirs de titre pour 2021. Les pilotes de la GSX-R1000 Gregg Black, Xavier Simeon et Sylvain Guintoli ont dominé le début de course des 12 Heures d'Estoril sous des températures en hausse, et ont ensuite montré leur esprit d'équipe pour se reprendre après deux chutes malheureuses.
 
 
Au départ, Gregg Black a été une fois de plus le plus rapide à s'élancer de la grille de départ et a réalisé le holeshot depuis sa troisième position. La Suzuki GSX-R1000 dominait ses adversaires mais la chaleur croissante de la piste, qui augmentait d'heure en heure, mettait de plus en plus à rude épreuve l'adhérence des pneus. La piste est devenue piégeuse et de nombreux pilotes ont chuté, à l'instar de Sylvain Guintoli qui a glissé juste avant la troisième heure de course alors que le Yoshimura SERT Motul était en tête. L'équipe technique a rapidement réparé les dégâts causés par cette chute et lorsque la Suzuki #1 est revenue en piste, après plus de six minutes au box, elle était 17ème au classement.
 
 
Black, Siméon et Guintoli se sont alors concentrés pour remonter au classement et obtenir un maximum de points, Guintoli réalisant le meilleur tour en course. À la mi-course, la GSX-R1000 avait déjà comblé une partie de son retard sur le leader de la course et pointait en en sixième position. Le podium était donc à nouveau en vue. 
 
 
Cependant, à cinq heures de l'arrivée et alors cinquième de la course, Xavier Simeon s'est violemment accroché avec un concurrent. Mais alors que tous les espoirs de podium s'envolaient, l'équipe n'a pas baissé les bras et après une longue intervention des mécaniciens dans les stands, la Suzuki #1 était de retour en piste en 24ème position avec pour nouvel objectif de gagner de précieux points pour le championnat.
 
 
Cette persévérance et cette détermination ont été récompensées par une 17ème place à l'arrivée, permettant au Yoshimura SERT Motul de quitter le circuit portugais avec 12 points supplémentaires.
 
La prochaine course de la saison aura lieu sur le circuit Paul Ricard du Castellet, en France, pour la 84ème édition du Bol d'Or les 18 et 19 septembre.
 
 
Damien Saulnier - Manager du Yoshimura SERT Motul :
 
"Cette course a prouvé une fois de plus qu'en Endurance, rien n'est jamais joué d'avance. Nous sommes arrivés ici avec des points d'avance, beaucoup d'espoir, une équipe bien rodée et trois pilotes rapides. En début de course, nous avons montré notre potentiel. Finalement, quelques heures plus tard, le résultat est complètement différent. C'est la course, avec ses hauts et ses bas. C'est à nous d'inverser la tendance au Bol d'Or."
 
 
Yohei Kato - Directeur du Yoshimura SERT Motul :
 
"Bien sûr, c'est une déception pour nous de terminer à cette position. Il y a eu deux chutes mais nous avons également pu constater la performance de notre équipe. Nos pneus étaient très bons. Nous avons également bien géré la consommation de la moto. Tout a bien fonctionné et nous avons montré que nous avions le potentiel pour gagner ici. Le championnat est toujours ouvert et nous allons nous battre au Bol d'Or pour revenir en tête."
 
 
Gregg Black :
 
"Lors des essais, nous avons vu qu'il y avait un petit écart entre nous et les deux motos de tête. Mais notre équipe a bien travaillé jusqu'à la dernière minute, et j'ai été tout de suite efficace en course. C'était surprenant de voir à quel point nous avions progressé. Les conditions étaient difficiles pour tout le monde, mais tout a très bien fonctionné pour nous. Peut-être trop bien. Nous n'aurions pas dû faire le jeu de nos adversaires et nous assurer une bonne place. Mais quand une victoire est à portée de main, il est très difficile de laisser passer sa chance. Cette fois, nous en avons payé les conséquences. C'est une leçon à retenir."
 
 
Xavier Siméon :
 
"Je suis évidemment très déçu. Encore une fois, l'équipe a fait un très bon travail, ce qui nous a permis d'être très compétitifs en course, dans une position que nous n'attendions pas. Ensuite, certains événements de la course ont joué contre nous cette fois-ci. Je suis vraiment désolé pour l'équipe qui s'est donnée à 200% comme d'habitude. C'est une honte de terminer la course avec ce résultat. Nous avions tous les éléments en main pour nous battre pour la victoire."
 
 
Sylvain Guintoli :
 
"C'était le contraire du Mans pour nous. Nous avons très bien commencé la course, puis ma chute a perturbé notre progression. Mais après cela, nous sommes repartis de plus belle et le podium était à notre portée. Mais Xavier a été vraiment malchanceux. C'est un fait de course, pas son erreur. La moto était très endommagée dans cette deuxième chute et nous avons perdu beaucoup de temps. Dans l'ensemble, je pense que nous avons montré de la détermination et un bon rythme dans la deuxième partie de la course. Les positions se rapprochent au championnat. Cela va donner une course intéressante au Bol d'Or."
NEWSLETTER
Conditions de vente - A propos - ©Suzuki-moto / Mentions légales