L’ACTUALITÉ EN UN CLIN D’ŒIL


Nouveautés, rencontre, préparation, entretien...
Découvrez les actualités qui rythment l'année et venez
partager avec nous votre passion de la moto !

8 Heures de Suzuka, la grande finale

25/07/2018

L'épreuve japonaise marque la fin de la saison FIM EWC 2017-2018. Pas moins de 9 Suzuki sont attendues au départ de cette course prestigieuse dont certaines, comme la Yoshimura Suzuki Motul Racing et la Team Kagayama, font figure de prétendantes à la victoire. Côté français, il faudra bien sûr compter sur le SERT qui a l'ambition de conclure sa saison sur une bonne note.

 

Cette course à part dans le championnat oppose les teams réguliers qui jouent le titre FIM-EWC et les équipes japonaises qui mettent un point d'honneur à briller sur leurs terres. Le circuit de Suzuka confère également à l'épreuve un caractère si particulier, avec un tracé long de 5 821 m à la fois rapide et technique. Enfin, les équipes doivent affronter des conditions météorologiques très difficiles, marquées par une chaleur écrasante et un fort taux d'humidité.

Toutes ces spécificités ont construit la légende des 8 Heures de Suzuka, une épreuve majeure du championnat. Pour cette 41e édition, 64 équipes vont s'aligner sur la grille de départ dont 9 au guidon d'une Suzuki, ce qui en fait la troisième marque la plus représentée sur cette épreuve. Avec un palmarès riche de quatre victoires, l'écurie Yoshimura Suzuki Motul Racing fait figure de favorite dans le clan Suzuki. La performante GSX-R1000R #12 sera confiée cette année au pilote français Sylvain Guintoli (champion du monde Superbike 2014) accompagné du japonais Takuya Tsuda, pilote de développement Suzuki en MotoGP.

L'autre Suzuki à suivre de près devrait être celle du team Kagayama qui aligne un trio de pilotes également très expérimentés, composé des deux japonais Yukio Kagayama et Naomichi Uramoto, associés à l'américain Joe Roberts. Ce team, qui est déjà monté deux fois sur le podium à Suzuka, pourra compter sur les conseils de Kevin Schwantz de retour sur le circuit japonais, en qualité de team manager cette fois.

N'oublions pas de citer l'équipe MotoMap Supply qui a le potentiel pour se mêler à la lutte aux avant-postes de la course.

Concernant les équipes permanentes engagées sur l'intégralité du championnat, les espoirs Suzuki reposent sur les épaules de Vincent Philippe, Etienne Masson et Gregg Black qui auront à cœur de faire briller les couleurs du SERT, au terme d'une saison d'apprentissage aux commandes de la nouvelle GSX-R1000R.

 

Tous ces protagonistes sont attendus sur le tracé japonais demain pour la première séance d'essais libres qui se déroulera à partir de 13h30, heure locale.

 

Communiqué de Presse - Suzuki France

NEWSLETTER
Conditions de vente - A propos - ©Suzuki-moto / Mentions légales